D’où ça vient ?

La méthode Vittoz a été sentie puis construite par le Docteur Roger Vittoz, médecin généraliste suisse, qui a vécu entre le XIXe et XXe siècle. Il pratiquait l’hypnose et avait à cœur de trouver un moyen pour aider ses patients à se guérir eux-mêmes de toute forme de fatigue ou tension nerveuse.

En s’appuyant sur la conscience de la sensation corporelle, il fait l’expérience sur lui-même d’abord de ce que les neurosciences ont prouvé aujourd’hui : le lien entre l’activité corporelle et l’activité cérébrale. Et par la suite, ses patients se rendront compte en effet qu’en recevant une sensation dans leur corps, leurs pensées s’apaisent.

Les observations cliniques du Dr Vittoz aboutissent à la constatation que l’état du patient dépend de la qualité de son fonctionnement cérébral. Afin de restaurer celui-ci, il prescrit des exercices de conscientisation adaptées à chaque personne et pouvant s’intégrer dans la vie quotidienne.

Ainsi, parallèlement à son contemporain Sigmund Freud qui oriente ses recherches vers l’élucidation des messages de l’inconscient, Roger Vittoz oriente les siennes vers l’éveil du conscient, en passant par les sensations corporelles et émotionnelles.

Il publie en 1911 son unique livre Traitement des psychonévroses par la rééducation du contrôle cérébral? dans lequel il développe le traitement fonctionnel de sa méthode qui vise à rééduquer les 2 fonctions cérébrales sur lesquelles repose l’équilibre du cerveau conscient et inconscient :

  • prendre appui sur sa réceptivité?
  • pour décider, choisir, mettre à distance ou renoncer, souplement, grâce à l’énergie de la volonté qui se réveille activement même quand c’est difficile ou douloureux.