La souffrance vécue suite à une séparation est légitime et à prendre en compte.

Elle engendre des mécanismes défensifs à entendre et à accueillir.

L’impact est plus ou moins fort. Pour certaines personnes un accompagnement est nécessaire pour prendre conscience de ce que cette situation est venue « titillée » en elles.

2 patientes témoignent ici du deuil qu’elles ont traversé avec la thérapie Vittoz.

https://studio.youtube.com/video/36ihSU5ZZac/edit